Comment lire votre ordonnance


En plus des défauts de votre vue, d'autres données sont également pertinentes pour que l'opticien puisse ajuster correctement les nouvelles lunettes. Ils concernent par exemple: l'axe (A), la sphère (Sph), la valeur du cylindre (Cyl) ou la distance pupillaire (PD).

Toutes les informations importantes sur vos verres actuels sont résumées sur l’ordonnance. Vous en avez toujours besoin si vous souhaitez faire fabriquer ou échanger une paire de lunettes.

Où puis-je obtenir une ordonnance avec mes corrections ?

Vous recevrez généralement l’ordonnance pour acheter des lunettes auprès d’un ophtalmologiste. Celui-ci détermine les valeurs de correction lors d'un examen de la vue.

Comme il n'y a pas de réglementation officielle pour la conception des verres, les ordonnances ont souvent un aspect différent.

L'avantage : vous n'êtes pas lié à un opticien : tout spécialiste qualifié peut utiliser les informations présentes sur votre ordonnance pour créer des verres qui corrigent de manière optimale votre amétropie.

À première vue, il n'est pas si facile de comprendre ce que signifient réellement toutes les valeurs ophtalmologiques. Mais si vous savez ce que signifient les abréviations, vous pouvez facilement et correctement lire votre ordonnance.

Que signifient les abréviations sur l’ordonnance ?

Oeil Droit (OD) / Oeil Gauche (OG) / Oeil droit et gauche (ODG)

Dans la plupart des cas, chaque œil fait l’objet d’une ligne séparée.

Les valeurs sont répertoriées séparément sur l’ordonnance, car la vision diffère souvent d’un œil à l’autre. La correction n’est généralement pas identique sur les deux yeux.

La Sphère (SPH)

La première partie de l’ordonnance se nomme la sphère. Elle indique si vous êtes myope ou hypermétrope. La valeur est donnée en dioptries (dpt).

  • Un signe négatif « - » se trouve devant le nombre, cela indique que vous êtes myope. C’est la vision de loin qui est affectée.
  • Un signe positif « + » se trouve devant le nombre, cela indique que vous êtes hypermétrope. C’est la vision de près qui est affectée.

Les chiffres expriment le degré de myopie ou d’hypermétropie. Plus la valeur indiquée après le signe est élevée, plus l'amétropie est prononcée.

Le Cylindre (CYL)

La deuxième colonne de la prescription désigne le cylindre c'est-à-dire la courbure de la cornée. Il n'est indiqué (souvent entre parenthèses) sur l’ordonnance que si vous souffrez d'astigmatisme. C'est le cas lorsque votre cornée n'est pas uniformément courbée, mais plutôt inégale. La valeur du cylindre pour les verres est également donnée en dioptries et a un signe positif ou négatif.

L’Axe (AX)

La troisième colonne de la prescription représente l’axe, il indique la direction de l’astigmatisme.

Si une valeur de cylindre est notée sur l’ordonnance, une valeur de l'axe associé de la courbure cornéenne est presque toujours présente et indiquée en degrés (°). Ce nombre est toujours positif.

Comment savoir si j’ai besoin de lunettes de près ou de loin ?

L’Addition (ADD)

Il s'agit de votre addition de lecture et concerne la quantité de correction supplémentaire nécessaire pour faire la mise au point à courte distance.

Les nombres représentent la puissance à ajouter à la sphère de loin dans la partie inférieure des verres progressifs et dégressifs (ainsi que pour calculer les corrections pour des unifocales de près) afin de voir net à 30 cm (lecture, écriture, gsm, etc).
Elle est calculée en soustrayant la sphère de loin de la sphère de près.

Elle indique généralement que vous êtes atteint de presbytie, une condition naturelle liée au vieillissement qui affecte la vision de près, souvent pour les plus de 45 ans.

Grâce à cette valeur, vous pouvez définir si vous avez besoin de lunettes unifocales ou de lunettes progressives.

La valeur de l’addition est donnée avec le signe “ + “ ou parfois sans signe, car il s'agit toujours d'une valeur positive.

Défauts principaux de l'œil

En ophtalmologie, l'hypermétropie, la myopie, l'astigmatisme et la presbytie sont les principaux défauts des yeux qui peuvent être corrigés avec des lunettes ou des lentilles.

  • Myopie

    Exemple d'une prescription pour un myope :

    OD : -3,75 
    OS : -3,25

  • Hypermétropie

    Il arrive souvent que chaque œil ait besoin d'une correction individuelle.
    Exemple d'une prescription pour un hypermétrope :

    OD : +2,50 
    OS : +3,00

  • Astigmatisme

    L'astigmatisme peut accompagner l'hypermétropie et la myopie.

    Exemples de prescriptions pour une personne hypermétrope, astigmate :
    OD : +2,50 (+1,25) 90° 
    OS : +3,00 (+0,75) 85°

    OD : (90°+1,25) +2,50
    OS : (85°+0,75) +3,00

    Les valeurs entre parenthèses indiquent la valeur de l'astigmatisme. 
    Les valeurs, en degrés, indiquent l'axe de l'astigmatisme.

    La description ci-dessous peut également s'écrire comme suit :
    OD : +3,75 (-1,25) 180°
    OS : +3,75 (-0,75) 175°

    OD : (180° -1,25) +3,75
    OS : (175° -0,75) +3,75

    Exemples d'ordonnances pour une personne myope et astigmate :
    OD : -4,50 (+2,00) 35° 
    OS : -3,75 (+1,25) 65°

    OD : (35° +2,00) -4,50 
    OS : (65° +1,25°) -3,75

    Peut aussi s'écrire comme ceci :

    OD : -2,50 ( -2,00) 125° 
    OS : -2,50 (-1,25) 155°

    OD : (125° -2,00) -4,50
    OS : (155° -1,25) -2,50

  • Presbytie

    Le cristallin n'est pas en mesure de fournir la puissance nécessaire pour s'adapter à une vision de près claire. Nous devons aider le cristallin en ajoutant une puissance de grossissement pour la vision de près, appliquée sur la partie inférieure des verres multifocaux (ou sur tout le verre pour des unifocales de lecture) pour corriger la presbytie. Le nombre apparaissant dans cette section de l'ordonnance est toujours positif, même s'il n'est pas précédé d'un signe plus. Il est calculé comme la différence entre la puissance nécessaire pour que l'œil ait une vision de loin claire et la valeur nécessaire pour avoir une vision de près claire. En général, il varie de 0,50 à 3,50.

    Exemple d'une prescription pour une personne presbyte et myope :

    OD : -4,00 ADD : 2,00
    OS : -3,50 ADD : 2,00

    Exemple d'une prescription pour une personne hypermétrope et presbyte :

    OD : +2,50 (+0,75) 15° ADD : 1,75
    OS : +2,25 (+0,50) 75° ADD : 1,75

Questions fréquentes

  • Pourquoi les chiffres diffèrent-ils entre l’ordonnance et les documents fournis par l’opticien ?

    Les valeurs de correction visuelle inscrites d’une part sur l’ordonnance de l’ophtalmologiste, et d'autre part sur le dossier de l'opticien, le certificat d’authenticité ou la carte de garantie des verres de vue, peuvent être différentes.

    Ex
    vous pouvez lire sur l'ordonnance de l’ophtalmologiste une valeur de - 1,00 (- 0,50) 90°
    et sur les documents de l’opticien - 1,50 (+ 0,50) 180°

    Ces deux corrections sont identiques. Il s’agit juste d’une différence de notation, les ophtalmologistes s’exprimant en cylindre négatif et les opticiens et fabricants de verre, en cylindre positif, ce qui impacte tous les chiffres de la formule.

  • L' ordonnance est-elle obligatoire pour les lunettes de vue ?

    France :
    Avec la mise en application de la loi Hamon, depuis le 1er septembre 2015 il est obligatoire d'avoir une ordonnance pour acheter des lunettes de vue et des verres correcteurs.

    Avant la loi de la consommation, il n'était pas nécessaire de posséder une ordonnance pour acheter des verres correcteurs (la prescription n'était utile que pour se faire rembourser par la Sécurité sociale ou par une mutuelle). Désormais une ordonnance est obligatoire. L’article L. 4362-9 du code de la santé précise ainsi que  "la délivrance de verres correcteurs est subordonnée à l'existence d'une prescription médicale en cours de validité". 

    Belgique
    Il n’est pas nécessaire de fournir votre ordonnance pour commander, mais nous vous le recommandons fortement. En effet, l’ordonnance permet de bénéficier de notre garantie. 
    Si vous deviez entrer de mauvaises valeurs de correction lors de votre commande, et que vous n’avez pas fourni l’ordonnance pour que nous puissions les vérifier avant d’envoyer vos lunettes en production, vous n’aurez pas la possibilité de nous retourner vos lunettes.
    Vous pouvez à cette fin utiliser notre option “J’envoie mon ordonnance” qui vous assure que les bonnes corrections seront appliquées à vos verres.

  • Combien de temps est valable mon ordonnance ?

    France :

    • Si vous avez moins de 16 ans, une ordonnance ophtalmologique est valable pendant une durée d'un an.
    • Si vous avez entre 16 et 42 ans, votre ordonnance est valable 5 ans.
    • Si vous avez plus de 42 ans, elle est valable 3 ans.

    Durant cette période, l’opticien est en mesure de vérifier votre vue avant de vous délivrer de nouvelles lunettes, et éventuellement d'adapter votre ordonnance, sauf mention contraire de votre ophtalmologiste. Toute modification de votre ordonnance doit être signalée par l'opticien à votre ophtalmologiste.

Grâce à ces informations, vous en avez appris plus sur votre vue et la gravité de votre amétropie. Vous pouvez maintenant utiliser votre ordonnance si vous souhaitez acheter de nouvelles lunettes en ligne. L’ordonnance contient toutes les informations importantes pour votre opticien.

Chez Opticien24, vous pouvez simplement saisir vous-même vos données dans les champs correspondants lors du processus de commande. Si vous n'avez pas encore d’ordonnance et que vos valeurs de correction ne sont plus à jour, faites simplement réaliser un examen de la vue et envoyez-nous votre ordonnance plus tard.

Alors n’attendez plus pour commander vos lunettes !